Support pédagogique

GLOSSAIRE

Glossaire institut de formation des thérapies brèves

Tous | A B C D E F H I L M N P R S T V Y
Il y a actuellement 91 noms dans ce répertoire
Abréaction
Décharge émotionnelle accompagnant l'apparition dans le champ de la conscience d'un affect jusque-là refoulé en raison de son caractère pénible.

Amnésie
Perte partielle voir totale de la mémoire. Cela peut avoir une cause physique (accident, AVC, etc...) ou bien une cause psychologique.

Analgésie
Une hypnoanalgésie est un phénomène hypnotique via lequel la sensation de douleur est diminuée voire annulée par la suggestion. C'est un phénomène assez facile à amener, par distraction ou par focalisation, et il est à différencier de l'anesthésie qui elle représente la diminution totale de sensations douloureuses ou non au niveau d'une certaine partie du corps, ou généralisée.

Anamnèse
L'anamnèse fait référence à l'histoire du patient et de son trouble, cela peut se décomposer en deux parties. -> La situation actuelle : Exemple : l'âge, la situation familiale et professionnelle. Mais aussi, quelles sont ses motivations à consulter aujourd'hui, comment son trouble/gêne se manifeste dans la vie quotidienne. -> L'histoire du patient et du trouble : Les traumatismes, antécédents médicaux/psychologiques/psychiatriques, quels sont pour lui les facteurs déclancheurs du trouble. Quels sont les traitements qu'il a entreprit auparavant... L'anamnèse a donc pour but de connaître le fonctionnement global du patient afin d'être le plus juste dans la thérapie qui va lui être proposé mais aussi pour prévenir des éventuelles rechutes en période de post-thérapie.

Ancrage
Action volontaire ou inconsciente qui pose à un stimulus un processus en réponse. Plus précisément, un ancrage est l'association d'un stimulus à une réaction.

Anesthésie

Aphasie

Approfondissement
L'approfondissement se place donc naturellement après une induction, mais une induction peut également faire place d'approfondissement si elle est longue. Par exemple, dans le cas d'une induction en huit mots, il n'y a pas d'approfondissement. Elle consiste uniquement à faire apparaitre la transe, pas à l'entretenir. Il convient alors de faire un approfondissement pour que le volontaire rentre dans une transe plus palpable, moins superficielle que la transe faisant suite à une induction instantanée. En revanche certaines inductions sont également des approfondissements, si votre induction consiste à parler 10 minutes au volontaire, alors vous approfondissez probablement déjà. Il y a autant d'approfondissements possibles que vous pouvez en imaginer, cependant nous pouvons insister sur quelques archétypes d'approfondissements.

Arm-pull
Le Arm-pull, en Français Tire-bras, est une technique consistant à tirer "légèrement" le bras de son partenaire vers soi. Ce mouvement permet une rupture de pattern qui vise à surprendre le partenaire afin de réaliser une induction.

Association
Être associé, c'est ne pas être dissocié. Ainsi, la personne peut, consciemment, faire fonctionner son corps, sans que l'inconscient ne montre sa présence.

Auto-hypnose
L'auto-hypnose consiste à s'hypnotiser soi-même. En effet, toute induction (et suggestion) a effet auto-hypnotique sur son utilisateur et les gens proches, mais n'ayant pas la volonté de la suivre, l'hypnotiseur et l'entourage lors de la séance n'en ressentent pas vraiment les effets. Il est néanmoins possible de voir une personne proche entrer en état de transe (et réaliser un phénomène hypnotique) qui aurait suivie l'induction ou la suggestion. De même il est possible pour l'hypnotiseur de ressentir les effets d'une induction ou d'une suggestion, plus fréquent en synesthésie où une éphémère association de deux sens peuvent avoir lieu. Il est ainsi possible en suivant volontairement une induction/suggestion de s’auto-hypnotiser, technique qui permettra notamment le dialogue avec l'inconscient.

Biofeedback

Blocage
On parle de blocage quand le volontaire va dans le sens du phénomène mais n'arrive pas à le vivre ( ou pas complètement ), à la différence du résistance, le volontaire ne s'oppose pas à la réussite de la suggestion. Comme la personne n'oppose pas de résistance, un blocage à un effet hypnotique est par nature inconscient.

Butterfly
Induction à rupture de pattern.

Cadre
l'ensemble des éléments qui déterminent les possibilités et les limites, physiques et psychologiques, lors de la pratique de l'hypnose.[1]

Calibration
Principe de calibrer. Il s'agit là d'utiliser l'ensemble de ses compétences sensorielles pour réussir à cerner le volontaire dans son niveau de base afin de pouvoir remarquer toutes variations de comportement. Ces variations pouvant servir par la suite à ratifier un comportement ou à éviter une abréaction mais aussi afin de mettre en place une meilleure synchronisation avec le volontaire. Les variations peuvent être d'ordre non-verbales : Changements de postures, grimaces mais aussi de l'ordre du verbal tel que des tremblements dans la voix ou encore une variation du rythme dans le discours.

Canal auditif
Le canal auditif représente tous les récepteurs du corps capable de réagir avec une onde sonore. On associe souvent (et c'est tout naturel) le canal auditif aux oreilles. C'est notre organe le plus riche tant en précision que dans sa plage de fréquence d'écoute. Cependant, ce n'est pas la seule manière de capter un son. Certains sons ( basse fréquence ) peuvent être ressentit par tout notre corps.

Canal gustatif

Canal kinesthésique

Canal olfactif

Canal sensoriel
Un canal sensoriel est un ensemble de récepteur directement sensible à certains stimulus extérieur. Et transportant cette information brut au cerveau sans faire le moindre traitement.

Canal visuel

Carte du monde
La carte du monde correspond à la perception subjective que chacun se fait de la réalité.

Catalepsie
La catalepsie désigne la suspension complète du mouvement volontaire des muscles dans la position où ils se trouvent positionnés. Dans tout les cas de catalepsies, une partie du corps reste bloquée dans une certaine position.

Claquement de doigts
Vous voyez beaucoup d'hypnotiseurs claquer des doigts. Pourquoi ? Pour: Le claquement des doigts peut participer à rythmer l'hypnose, en jouant sur sa constance, son accélération ou son ralenti. Il peut y avoir un léger effet de saturation des sens chez l'hypnotisé. Contre: Claquer des doigts ne sert strictement à rien la plupart du temps. Vous pouvez éventuellement le lier à un ancrage par exemple, pour que le claquement de doigts serve enfin à quelque chose.

Clean language
tl;dr

Coma hypnotique

Confusion
Au sein d'une communication (hypnotique par exemple), plusieurs outils peuvent être d'une grande aide, afin de rendre notre message et notre communication plus efficace. Parmi eux, la confusion, qui nous intéresse ici.

Congruence
La congruence est l'accord entre le verbal et le non verbal, entre le fond et la forme d'un message.

Conscient

Convincer
En français le « convainqueur », ou plutôt la preuve hypnotique, c’est de montrer à la personne hypnotisée que l’hypnose a un effet sur elle.

Désancrage
Il s'agit d'un ensemble de techniques consistant à enlever un Ancrage Une technique qui peut être utilisée : Créer un ancrage positif plus fort qu'il faudrait charger au maximum, pour qu'il soit plus fort que l'ancrage à enlever. Ainsi, il faudrait activer les deux ancrages en même temps pour court-circuiter l'ancrage à enlever. Par exemple, si quelqu'un a un ancrage "tristesse" sur une épaule, il faut faire un ancrage de joie sur la même épaule très puissant et activer les deux en même temps pour que l'ancrage "tristesse" disparaisse.

Dissociation
Fait d'être dissocié. Dissocier consiste à séparer des éléments qui étaient unis. En hypnose, la dissociation permet de créer un phénomène hypnotique : le conscient est dissocié de l'inconscient, ce qui créé le sentiment d'involontariat. De ce fait, la dissociation est un élément essentiel à la pratique de l'hypnose.

Distraction

Ennéagramme
L'ennéagramme, s'est diffusé comme une méthode de développement personnel au travers de divers auteurs à partir des années 1970 aux États-Unis dans le courant de la psychologie humaniste. Cette méthode défini via un questionnaire neuf type de personnalité appelé ennéatype. Ces ennéatypes définisse plusieurs comportement et tendance du sujet.

Ennéatype
Les ennéatypes sont aux nombre de 9, et définisse une certaines personnalités. Vous pouvez trouver votre ennéatype en passant un test d'Ennéagramme.

Esdaile

Esprit critique

Facteur critique

Feedback
Le feedback est le retour que le récepteur fait d'une information à l'émetteur de cette dernière. Il peut être verbal ("oui", "non", "je comprends (ou pas) ce que vous voulez dire") mais aussi non verbal (hochements de tête, des grimaces d'incompréhension, l'impression de désintérêt...) Avoir calibré (Calibration) son interlocuteur au préalable permettra de faciliter la compréhension du feedback.

Fractionnement
Le fractionnement est une technique d'approfondissement. Le fractionnement consiste à faire faire des aller-retours au volontaire entre différents niveaux de transe.

Fusible
Comme en électricité, les fusibles en Hypnose sont une sécurité pour l'hypnotisé. Ils peuvent être placés - Avant, lors du pré-talk, - Pendant la transe - Et parfois après la transe.

Hétérohypnose
On définit par hétérohypnose le fait de se faire hypnotiser par une autre personne. Le plus souvent, quand on parle d'hypnose, c'est de l'hétérohypnose dont on parle.

Hyperempiria
Cette méthode a été mise en place par Don Gibbons dans les années 1970. En général, quand vous amenez votre volontaire en transe, vous l'entrainez au plus profond de lui-même. Avec l'hyperempiria, c'est l'inverse. Il s'agit d'une expansion de soi. Passer d'un petit élément de soi, à son corps entier, pour englober sa maison, sa ville, son pays, sa planète, l'espace... Cette méthode est sujette à beaucoup de débats, se trouvant plutôt dans la catégorie hypnose ésotérique. En effet, elle formerait une première base de travail pour réaliser une décorporation ( aussi appelée voyage astral ou sortie de corps).

Hypnose
Il n'existe aucune définition satisfaisante de l'hypnose à ce jour : toutes sont incomplètes et présentent des contradictions. Il est aussi difficile de définir l'hypnose qu'il est complexe de définir la conscience ou encore l'inconscient.

Hypnose Ericksonienne

Hypnotique

Inconscient
Pour faire court, tout ce qui n'est pas conscient !

Induction
On pourrait en fait distinguer deux formes d'inductions : - Une induction formelle désigne une procédure relativement structurée et codifiée, avec des étapes clairement définies qui se déroulent généralement entre un début et une fin bien établies. De ce point de vue, il n'est pas rare qu'elle puisse se présenter sous la forme d'un "jeu d'imagination" - Une induction non-formelle est une technique d'usage plus libre. Les inductions non-formelles sont construites autour de processus psychologiques élémentaires déterminés, caractérisés par leur capacité à approfondir la transe. Il n'y a donc pas ici de procédure stricte et codifiée ; une induction non-formelle consiste à donner une forme singulière à ces processus élémentaires d'induction. Comme les inductions non-formelles reposent beaucoup plus sur l'intuition de l'opérateur, elles sont peu adaptées pour des hypnotiseurs débutants.

Langage non-verbal
Le langage non-verbal correspond au langage corporel. Il inclue tout ce que l'on communique sans la parole. C'est-à-dire tout ce que votre posture, attitude générale, expressions faciales ou encore gestes communiquent. A ce propos, Paul Watzlawick (psychologue américain) est à l'origine de l'axiome "On ne peut pas ne pas communiquer". Ainsi, deux personnes face à face, même silencieuses, échangeront nécessairement par des procédés non-verbaux. Autrement dire, on ne peut pas ne pas influencer l'autre. Dans le cadre de l'hypnose de rue, le langage non-verbal présente deux intérêts majeurs. - Être conscient de son propre langage non-verbal permet de l'orienter et lui permettre de contribuer à la relation hypnotiseur/hypnotisé et ainsi favoriser le déroulement d'une séance. - Être conscient du langage non-verbal du volontaire. Ici on s'intéresse aux langages corporels qui indiqueront la surprise, l'ennui, la gêne, ou encore le désaccord.

Leading
Le leading, terme anglais de notre verbe "diriger" définit dans le cadre de l'hypnose la façon par laquelle l'hypnotiseur garde le contrôle sur la séance et sur ce que vit son volontaire. La capacité de leading d'un hypnotiseur est une qualité nécessaire pour plusieurs raisons

Lévitation

Méta-modèle

Méta-programme
Le méta-programme est un filtre inconscient oriente la façon dont vous traitez les informations que vous recevez puis dont vous les communiquez. Chaque personne dispose de méta-programmes qui lui permettent d'interpréter son environnement et d'interagir avec celui-ci.

Métaphore
Emploi d'un terme concret pour exprimer une notion abstraite par substitution analogique, sans qu'il y ait d'élément introduisant formellement une comparaison. Chez Lacan, processus qui consiste à substituer un signifiant à un autre, qui en devient refoulé.

Mirroring
Le mirroring est une des techniques qui va permettre d'établir un début de synchronisation entre vous et le volontaire. On pourrait dire qu'au contraire le mirroring débute lorsque la synchronisation est effectuée, mais on va ici l'étudier comme étant une technique de synchronisation.

Modélisation

Mouvement ideomoteur

Niveaux de transe

No-set

Pacing
Le pacing est un therme de PNL désignant la synchronisation. Il se retrouve dans l'expression "pacing and leading" (en français, "Synchronisation et Conduite"). C'est le fait de se connecter avec son interlocuteur. Le pacing est généralement suivi de leading, dont le but est de vérifier si le rapport est établi avec une personne, afin de pouvoir échanger de manière plus efficace.

Pattern
Issus de l'anglais, le mot "Pattern" désigne un modèle, une structure, un motif, un type, etc. En Hypnose de rue, un pattern est donc une structure répétitive qui se conclue généralement par une "Rupture de pattern" visant à surprendre le volontaire afin de renforcer une suggestion, ou de réaliser une induction. Généralement, il suffit de répéter trois fois le même modèle pour que celui ci soit considéré comme un pattern par l'esprit humain.

Phénomène hypnotique
Fait observé, en particulier dans son déroulement ou comme manifestation de quelque chose d'autre : La dénatalité est un phénomène des sociétés développées. Ce qui apparaît à la conscience, ce qui est perçu par les sens ; chez Kant, ce qui relève du monde sensible, par opposition à noumène.

PNL
Créée par John Grinder et Richard Bandler au début des années 1970, la Programmation Neuro-linguistique (ou PNL pour les intimes) est née de l'observation et du décryptage de certains des plus grands spécialistes de la communication vivant à cette époque et tout particulièrement du travail de Milton Erickson (mais aussi de grands noms de la thérapie comme Virginia Satir et Fritz Pearls.)

Pre-talk
Le pre-talk ("échange préliminaire"), ou prolégomènes en français, désigne l'ensemble des interactions entre l'hypnotiseur et le futur hypnotisé qui ont lieu après la simple prise de contact, et avant le véritable début de la séance. Il s'agit d'une introduction très détaillée des phénomènes qui vont se dérouler. C'est donc la phase de communication pendant laquelle l'hypnotiseur explique sa démarche et ce qu'est l'hypnose, alors que l'hypnotisé peut de son côté exposer ses peurs et obtenir des réponses aux questions qu'il se pose.

Présupposé
Le présupposé est une technique que l'on utilise en hypnose lorsque l'on veut faire faire quelque chose à l'hypnotisé sans qu'il ait pleinement la capacité analytique d'y résister. Le présupposé est une technique de rhétorique qui va consister à tourner votre discours de telle manière à dire implicitement (de manière présupposée) que telle chose va arriver au volontaire.

Projection

Proxémie
La proxémie est une approche de l'espace. En hypnose, nous nous intéresserons à la distance qui sépare l'hypnotiseur et l'hypnotisé. Le terme "distance" est à prendre au sens littéral. En effet, quand un individu parle à un inconnu, il sera situé plus loin que s'il parlait à son meilleur ami. De même, deux amis proches seront plus tactiles que deux inconnus qui se rencontrent pour la première fois. Chaque personne a son espace vital. Il s'agit d'un espace, que vous : hypnotiseurs, ne pouvez pas franchir dès le premier contact sans mettre la personne mal à l'aise et perdre confiance en vous. Il ne vous viendrait pas à l'idée de prendre avec insistance les bras de personnes que vous ne connaissez pas. Avant de pouvoir franchir cet espace, il faut amener la personne à vous faire confiance.

R.E.M
R.E.M: Acronyme de Rapid Eye Movement. Habituellement, les mouvements oculaires rapides sont observable la nuit lors de la phase de sommeil paradoxale. Lorsque une personne est dans un état de transe hypnotique les yeux fermés il est possible d'observer ce phénomène. Les yeux peuvent bouger horizontalement ou verticalement de manière très rapide.

Ratification
Il s'agit d'observer les réactions conscientes et inconscientes du volontaire et les rapporter à son conscient. Lui dire lorsqu'il hoche la tête, sourit, rougis, se balance etc... pour augmenter la puissance des suggestions. Ex : Il se balance déjà d'avant en arrière, lui dire : "Et plus tu te détends, plus tu sens ce balancement"

Recadrage

Réceptivité
La réceptivité est une notion très utilisé dans le monde de l'hypnose mais souvent confondu avec la suggestibilité. La réceptivité seule ne veut rien dire. On parle de réceptivité à quelque-chose (exemple aux mathématiques). En hypnose si ce n'est pas précisé, on parlera bien de réceptivité à l'hypnose.

Regression
En transe, faire remonter le sujet dans son passé pour lui faire revivre un souvenir ! À éviter en Hypnose de rue : Attention aux traumatismes que le sujet aurait pu avoir..

Résistance
Une résistance à un effet ou phénomène hypnotique n'est pas qu'un simple blocage. L'hypnotisé va s'opposer (consciemment ou inconsciemment ) à la réussite du phénomène hypnotique. Les causes sont multiples et peuvent aussi impliquer l'hypnotiseur lui-même. Pour permettre de donner des réponses quant aux moyens à mettre en place pour que l'hypnotisé puisse vivre la suggestion, il faut d’abord essayer de regrouper différents types de résistances.

Réveil
En Hypnose, le réveil est considéré comme la phase finale d'une séance. Le réveil consiste donc à redonner au sujet ses pleines capacités à la fois physique et cognitives. L'étape du réveil est rarement facultative, elle s’avère même indispensable dans la majorité des cas.

Rupture de pattern
Une rupture de pattern est le fait de rompre un automatisme(schémas mental,etc...).

Saturation
La saturation vise à « déborder » la partie consciente afin que la personne hypnotisée puisse basculer plus facilement dans l'EMC. La saturation des sens part du principe que la partie consciente de notre cerveau ne peut gérer simultanément environ que 3, 4 ou 6 ou 8 éléments conscients.

Saupoudrage

Signaling
Le signaling est une technique qui permet de communiquer avec soi-même, nous dirons par commodité "avec son inconscient". Le signaling est plutôt une technique d'auto-hypnose mais il peut tout à fait être utilisé en hétéro-hypnose, dans la rue. De manière générale, le signaling est le fait d'obtenir des réponses physiques (doigts qui bougent, tête qui penche, peu importe) inconscientes lors d'un dialogue interne.

Somnambulisme

Subconscient

Submodalités

Suggestibilité
La suggestibilité désigne la propension d'un volontaire à suivre les suggestions qui lui sont proposées. La suggestibilité est presque toujours (mais pas nécessairement) liée à la profondeur de la transe.

Suggestion
Une suggestion est une idée, quelque chose que l'on suggère, que l'on veut faire passer à l'autre et qui influence sa manière de penser. Nous en utilisons hors séances d'hypnose pour des choses simples. Par exemple : "passe moi le sel".

Synchronisation
Se synchroniser sur une personne consiste à se caler sur son rythme, à entrer dans sa vision du monde, à accepter et à reproduire totalement ce qu'elle est, son fonctionnement, à être en accord avec ses croyances et sa vision du monde... à s'imprégner de l'autre, être totalement en phase avec lui.

Synesthesie
La synesthésie est le couplage d'un ou plusieurs sens. Certaines personnes depuis leur plus jeune âge associe naturellement les mots à une couleur et apprennent de cette façon là. De la même façon, la musique peut être associée à des couleurs, textures ou formes différentes.

Test de suggestibilité
Les tests de suggestibilité sont des procédures qui permettent à l'hypnotiseur d'avoir un premier aperçu de la propension de son volontaire à suivre les suggestions qu'il lui propose (ce qu'on appellera, donc, la suggestibilité). Classiquement (et logiquement), les tests de suggestibilité prennent place en tout début de séance, juste après le pre-talk. Ils donnent généralement lieu aux tous premiers effets hypnotiques de la séance, et se basent donc exclusivement sur des phénomènes cataleptiques et idéomoteurs.

Transe

Truisme
Le truisme ( ou bien également tautologie ou lapalissade ) est une évidence, une banalité, partagée par tout le monde à laquelle le sujet ne peut qu'approuver. c'est l'inverse d'une antilogie ( ou d'une rhétorique ).

VAKOG
VAKOG correspond aux lettres Visuel, Auditif, Kinesthésique, Olfactif, Gustatif.

Yes-set
Le Yes-set, le oui établi en français, est une technique d’hypnose Ericksonnienne. Elle est surtout utilisée par les hypnothérapeutes et les marketeurs. Elle est aussi régulièrement utilisée lors de séances d'hypnose de rue. Le but du Yes-set est d’amener le volontaire à penser et répondre un maximum de fois «Oui».